Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
8 Mar 2018 | Trafic
 

Un vaste réseau de contrebande de tabac alimentant l’ensemble de la région lyonnaise a été démantelé par les douaniers et les gendarmes, qui ont saisi 2,4 tonnes de cigarettes et 75 000 euros, ont annoncé, ce jeudi 8 mars, les douanes. On ignore si cette opération a un rapport avec la précédente, annoncée également aujourd’hui (voir Lmdt de ce jour).

Sept personnes ont été également interpellées mardi, ajoute-t-on de même source dans un communiqué.

•• Ce sont le Service national de douane judiciaire (unité de Lyon) et la compagnie de gendarmerie départementale de Lyon qui ont démantelé ce réseau dans le cadre d’une information judiciaire ouverte au Tribunal de Grande Instance de Lyon.

L’enquête, qui a duré près de deux ans, a permis d’appréhender « une organisation structurée », composée de donneurs d’ordres installés à Villeurbanne, de passeurs ainsi que de clients revendeurs, souligne le communiqué.

•• Plusieurs locaux destinés au stockage de tabac et d’espèces découlant du produit des ventes ont été en outre découverts. Au total, 122 220 paquets et 75 000 euros en petites coupures ont été saisis.

Les livraisons étaient effectuées par la route ou les airs, via des passeurs, et les marchandises proposées sur internet et dans des zones de revente clairement identifiées (à environ la moitié du prix en vigueur sur le marché national légal), le chiffre d’affaires de ce marché parallèle pouvant atteindre 200 000 euros par mois.

•• À la suite des nouveaux prix du tabac entrés en vigueur le 1er mars, expliquent les douanes, les trafiquants avaient prévu de répercuter cette augmentation à hauteur de 2 à 4 euros la cartouche.