Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Juil 2017 | Profession
 

Sur le tabac, on constate moins d’atermoiements que sur d’autres mesures fiscales … En ligne avec son discours de politique générale (voir Lmdt du 4 juillet) et avec sa ministre de la Santé (voir Lmdt du 11 juillet), Édouard Philippe déclare, dans un entretien publié dans Les Échos de ce mercredi 12 juillet, vouloir « accélérer le rythme des baisses d’impôts » (0,6 point de PIB l’an prochain).

Seule exception : le tabac : « on a 80 000 morts par an dus au tabac. C’est un sujet de santé publique qui ne se traite pas uniquement par l’impôt mais d’abord par la prévention. Ensuite, plus la hausse du prix du tabac est élevée, plus l’impact sur la consommation est important. Dès le budget 2018, nous aurons une hausse significative du prix du tabac ».