Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Fév 2019 | Profession
 

Ce matin, le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, était au micro de « Bourdin Direct » sur RMC-BFM.

À propos des guichets des petites gares, il devait déclarer : « Quand un guichet vend une dizaine ou une quinzaine de billets dans la journée, qui paye ? C’est le contribuable régional. »

« Il faut conserver de la vente de billets TER partout, mais pour ça il faut trouver des solutions intelligentes », a-t-il estimé.

•• « Le président des buralistes, Philippe Coy, vient me voir la semaine prochaine, et ce que je comprends, c’est qu’il veut que les bureaux de tabac vendent des billets de train. C’est sa volonté, on va en discuter », a indiqué M. Pepy.

« Je pense que c’est une bonne idée. Il y a beaucoup de bureaux de tabac, on vend de moins en moins de cigarettes, on pourrait vendre autre chose, et les billets de TER c’est une vraie bonne idée », a-t-il souligné.

•• La SNCF expérimente aussi la vente de billets dans des guichets mobiles présents sur les marchés et travaille avec La Poste et les collectivités locales pour diversifier ses canaux de distribution, a-t-il rappelé. « Mon objectif, c’est qu’on puisse acheter des billets de TER partout en France », a martelé le patron de la SNCF.

•• Effectivement, Philippe Coy rencontre Guillaume Pepy, la semaine prochaine.