Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Sep 2019 | Pression normative
 

L’intérêt d’apposer des messages d’avertissement sur chaque cigarette, en plus de celui apposé sur le paquet ?

Dans une étude, publiée dans la revue Addiction Research and Theory le 29 août , les chercheurs de l’université de Stirling (Écosse)ont souhaité connaître l’impact d’une telle mesure.

Les scientifiques ont demandé à 120 fumeurs, âgés entre 16 et 50 ans, de donner leur avis sur cette approche.

•• Et tous auraient en effet affirmé qu’elle serait efficace pour les décourager : « un avertissement sur chaque cigarette est perçu comme un prolongement du message sanitaire, étant visible lorsque la cigarette est sortie du paquet, allumée, laissée dans un cendrier et à chaque bouffée. Il est donc plus difficile pour le fumeur de l’éviter » suggèrent les chercheurs (sic).

•• Des participants à l’étude auraient par ailleurs jugé ce message répété « déprimant, inquiétant et effrayant ». Les plus jeunes ont assuré que si la mesure était mise en place, elle les encouragerait à réduire leur consommation de tabac, voire à l’arrêter complètement.

« Ces résultats suggèrent que l’introduction de tels avertissements pourrait avoir un impact sur les décisions de ces groupes d’individus. Cela montre également que cette approche est une option politique viable qui pourrait, pour la première fois, étendre le message sanitaire jusqu’à l’expérience de consommation » estiment les chercheurs.

•• Cette étude intéresserait les autorités sanitaires canadienne et écossaise.