Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Sep 2017 | Profession
 

« Je suis à moins de 1000 kilomètres de Nuuk, je commence à y croire. J’espère arriver le 18 ou le 19 septembre, ou le 20 septembre dans le pire des cas » a déclaré vendredi Yvan Bourgnon à l’AFP.

Rappelons que dans le cadre du « Défi Bimedia », le navigateur suisse est parti le 13 juillet de Nome (Akaska) pour rallier – via le mythique et glacé passage du Nord-Ouest – Nuuk (Groenland) en barrant son modeste catamaran. Route, entre les blocs de glace, encore jamais empruntée sur un voilier en solitaire (voir Lmdt du 2 juillet).

Avec une « prise de risques monstrueuse », l’intrépide marin a pu se dégager des glaces qui dernièrement l’ont coincé 18 jours durant (voir Lmdt du 3 septembre).

Et il a pu repartir pour essuyer deux fortes tempêtes. « Je suis passé plusieurs fois près de la correctionnelle. Aujourd’hui, je dois reconnaître que j’ai pris trop de risques. Je ne pensais pas qu’il y aurait autant de difficultés, j’en ai bavé. » Paroles d’un loup de mer que les ours n’ont pas gêné.