Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
15 Mar 2017 | L'essentiel, Profession
 

YVAN BOURGNON À L’ASSAUT DES MERS POLAIRES EN SOLITAIRE

Top départ à la mi-juin 2017. Le navigateur franco-suisse se lance à l’assaut d’une première mondiale : le « Défi Bimedia » qui consistera à franchir le passage du Nord-Ouest – entre l’Alaska et le Groenland – en solitaire et sans assistance sur un simple catamaran de sport sans habitacle.

Un défi sportif hors norme rendu possible grâce au soutien de Bimedia (voir Lmdt des 15 janvier 2017 et 3 novembre 2016) et qui résonne avec les valeurs affichées par une entreprise que connaissent bien les buralistes : innovation, exigence, authenticité.

•• Le défi de tous les dangers

Yvan Bourgnon s’élancera du détroit de Béring pour une navigation périlleuse de 7 500 kilomètres en solitaire. Une aventure qui devrait durer deux mois en passant par le nord Canadien au milieu des glaces, sur un voilier de six mètres de long. De Nome (Alaska) à Ingsugtusok (Groenland), il traversera la mer de Beaufort, l’Océan Arctique et la mer de Baffin.

En naviguant le long du Cercle Polaire Arctique, Yvan va devoir affronter le 
froid, les icebergs et tous les risques générés par de brusques changements climatiques … Mais le principal danger viendra de l’omniprésence des ours polaires attirés par l’odeur humaine et de plus en plus agressifs avec le réchauffement climatique, sachant que l’animal nage à plus de 10 kilomètres/heure. Précisons que sur son simple catamaran Yvan Bourgnon ne disposera d’aucun habitacle, ni d’une propulsion motorisée lui permettant de fuir à une vitesse suffisante.

•• Un seul homme à bord, toute une entreprise à ses côtés

« En soutenant l’un des plus talentueux skipper de sa génération, l’entreprise témoigne de sa volonté d’excellence et de sa forte identité vendéenne » explique Guillaume Dewaël (Président et CEO de Bimedia / voir Lmdt du 29 septembre 2016) à l’origine de ce partenariat avec Yvan Bourgnon. L’entreprise, qui a démarré avec le soutien initial de la profession de buraliste, est installée à La Roche-Sur-Yon, à quelques kilomètres seulement de l’une des capitales mondiales de la voile, les Sables d’Olonne.

« Accompagner Yvan dans le passage du Nord-Ouest est un privilège pour Bimedia. Au-delà d’une incroyable aventure sportive et humaine, le Défi Bimedia est un engagement de sensibilisation aux enjeux environnementaux et à la protection des océans », précise Guillaume Dewaël.

Pour partager l’incroyable « Défi Bimedia » rendez-vous sur un site internet dédié, les réseaux sociaux et avec les médias. Sachant qu’Yvan Bourgnon et son bateau devraient être à l’honneur du prochain Losangexpo.

À suivre …

 

TOUS LES DÉTAILS D’UNE PREMIÈRE MONDIALE

Mi-juin, le navigateur franco-suisse Yvan Bourgnon s’élancera du détroit de Béring pour affronter sur un voilier non habitable en solitaire le parcours du Nord-Ouest, le long du Cercle Polaire Arctique. Une aventure hors norme rendue possible grâce au soutien de Bimedia, lui-même partenaire des buralistes.

Valeurs partagées

Guillaume Dewaël (président et CEO de Bimedia) est à l’origine de ce partenariat avec le défi sportif et humain d’Yvan Bourgnon : « L’innovation, pour ouvrir une route maritime comme pour inventer des solutions qui aident à vendre plus et mieux. L’authenticité, dans la façon de naviguer à la voile, au plus près des éléments, comme dans les relations humaines. L’exigence, pour progresser à travers l’océan Arctique comme sur le chemin qui permet d’accompagner ses clients ».

Une course d’obstacles

« L’expérience de mon tour du Monde me permet de monter d’un cran en termes de difficultés » précise Yvan Bourgnon, « le timing pour faire l’ensemble du Passage en une seule saison est serré, je vais devoir redoubler d’efforts pour essayer de naviguer 2 mois sans quasiment m’arrêter. De plus, la zone est relativement mal cartographiée, notamment pour les hauts fonds, ce qui implique une navigation à vue permanente. J’ai renforcé les étraves du bateau en kevlar afin de pouvoir toucher les glaçons ».

Un catamaran de plage pour traverser les glaces

6,30m de long, 4m de large : les dimensions réduites du catamaran de sport d’Yvan Bourgnon sont inversement proportionnelles à la taille du défi qui l’attend. Et pourtant, Yvan a fait de ce catamaran de sport son bateau de prédilection, en repoussant chaque fois plus ses limites. En septembre 2013, c’est sur ce même bateau (« Ma Louloutte ») qu’il réalisa un tour du monde en solitaire par l’équateur en deux ans et 230 jours.

Le parcours

Le passage du Nord-Ouest est le passage maritime nord qui relie l’océan Atlantique à l’océan Pacifique en passant entre les îles arctiques du grand Nord Canadien. Non navigable il y a encore quelques années, le Passage du Nord-Ouest est désormais une route océanique possible, le réchauffement des eaux ayant entrainé une fonte partielle de la banquise entre le pôle et le continent.

Un défi sportif et environnemental

À travers le « Défi Bimedia », le navigateur souhaite porter un double message. Le premier qu’il porte depuis 2010 : revenir aux fondamentaux de son sport en naviguant sur un engin non habitable, en avançant à la seule force du vent et avec son sens marin. Le second : sensibiliser à nouveau le public sur les effets du réchauffement climatique et alerter sur la présence de multiples déchets océaniques, au niveau planétaire.