Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Juin 2020 | Profession
 

L’exploitation des cafés, bars et restaurants « limitée aux seules terrasses » (en zone orange), n’est « pas rentable » affirme l’Umih (Union des métiers et des industries de l’hôtellerie) dans un communiqué. 

L’organisation professionnelle veut aussi voir assoupli le protocole sanitaire sur tout le territoire.

L’Umih souhaite que le gouvernement évalue la propagation de l’épidémie avant le 22 juin, d’autant que le conseil scientifique « préconise un retour à l’équilibre entre les précautions sanitaires et la reprise de la vie économique de notre pays ».

Et prône un assouplissement sur l’ensemble du territoire, en particulier « les règles de distanciation des tables pour permettre aux établissements d’utiliser toute leur capacité à recevoir du public ».

« Aujourd’hui, les restaurants peuvent perdre jusqu’à 60 % de leur capacité d’accueil en raison des règles de distanciation » et « très peu de clients sont informés de l’obligation du port d’un masque lors de déplacements au sein du restaurant, ce qui oblige les restaurateurs à fournir les masques et rajoute des coûts supplémentaires ».