Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Mai 2017 | Profession
 

Le salarié qui a tiré au fusil de chasse sur le PC sécurité de la Seita à Riom (voir Lmdt du 26 mai) a été condamné à trois mois de prison ferme effective, ce vendredi. Il a été maintenu en détention.

•• Il avait reconnu les faits en garde à vue, expliquant qu’il avait « pété un plomb ». Ce syndicaliste CGT de 46 ans, élu au CE de l’usine Seita de Riom, a donc été condamné, ce vendredi 26 mai, à 30 mois de prison dont 27 avec sursis. Une peine qu’il va purger dès maintenant, le tribunal ayant ordonné son maintien en détention.

•• Quelque 80 collègues de la Seita étaient venus le soutenir à l’audience où son avocat a décrit « un salarié et délégué du personnel à bout ». Mardi, au moment des faits, il avait bu et venait de passer plus de 30 heures sur le site.

•• Les syndicats ont décidé de convoquer, ce lundi 29 mai, une réunion avec les salariés, le site ayant été placé en fermeture administrative depuis les incidents.