Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Avr 2021 | Trafic
 

Conduite sans permis, sans assurance, sans ceinture, mais sous cocaïne et, aussi, avec 38 kilos de pots de tabac à rouler stockés dans le coffre et sur la banquette arrière : un cas, même s’il y en a d’autres (voir 25 avril).  

En tout cas, c’est un lourd dossier qui a amené, devant le tribunal de grande instance de Nancy ce lundi 26 avril, ce Serbe attrapé par les gendarmes au péage de Gye, trois jours auparavant, rapporte L’Est Républicain.

•• Le prévenu – domicilié à Marseille et qui revenait du Luxembourg – a reconnu les faits, comme en atteste le procès-verbal. Mais devant le président du tribunal, il a assuré ne pas savoir que c’était illégal de ramener autant de tabac, « sinon je ne l’aurais pas fait ».

Il envisageait tout de même de revendre ce tabac sur le marché de Marseille, « sous le manteau ». Et il n’est pas le seul à vouloir alimenter la cité phocéenne avec du tabac venant du Grand-Duché (voir 1er février).

•• La procureure-adjointe n’a apprécié ni cet aller-retour express (le troisième dans le mois, en réalité) dans de telles circonstances, ni la situation en général : ce contrebandier de tabac arborant un casier judiciaire fort de 5 mentions, dont plusieurs conduites sans permis et un recel de biens.

Le jugement est tombé conduisant le prévenu en prison pour 8 mois.