Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Août 2020 | Trafic
 

Le 26 juillet dernier, les équipes douanières ont contrôlé le conducteur d’une camionnette, immatriculée dans le sud de la France, qui venait de passer la frontière franco-luxembourgeoise à Zoufftgen (Moselle) sur l’A31.

À son bord, un jeune homme de tout juste vingt ans. S’il suit les douaniers sans difficulté, pour contrôle, il s’avère qu’il a juste omis d’évoquer les 40 cartons de cigarettes que les agents ont découvert lors de la fouille du véhicule.

L’origine des paquets est quant à elle inconnue. Tout juste est-il stipulé sur les cartons d’emballage la mention « duty free ».

•• D’abord placé en garde à vue, le jeune homme domicilié à Port-de-Bouc (Bouches-du-Rhone), a été présenté le 29 juillet devant le tribunal correctionnel de Thionville. « J’avais une connaissance en Belgique qui m’avait dit qu’il y avait moyen de réaliser des affaires dans ce pays » a-t-il raconté à la barre.

Après avoir envisagé d’acheter des pièces détachées, il a finalement opté pour ce stock de tabac « payé 15 000 euros. C’était destiné à …ma consommation personnelle, voire pour dépanner mes proches ».

•• Face à cette version peu crédible, le tribunal a prononcé une peine de 4 mois de prison avec sursis, de 140 heures de travaux d’intérêt général; et à régler une amende douanière de 67 000 euros.