Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
11 Mar 2019 | Profession
 

La diversification, via le fond de Transformation, aura été au cœur du débat de l’assemblée générale de la chambre syndicale des buralistes de Charente-Maritime (318 buralistes mais une fermeture par an) ce dimanche 10 mars.

Au micro de France Bleu La Rochelle, Jacky Révillé (président de la chambre syndicale départementale et administrateur de la Confédération) en a illustré des aspects.

« Notre président national parle de drugstore … L’intérêt c’est de pouvoir permettre aux commerçants de proximité que sont les buralistes d’offrir tous les services que l’État voudra bien nous confier.

« Dans de nombreuses communes – qu’elles soient rurales ou dans les quartiers – où l’installation de grandes surfaces a fait mourir les centres-villes, le buraliste reste le seul commerce ouvert.

« Et il est important de pouvoir dire qu’on assure la vente de timbres postaux aux personnes âgées comme la carte grise pour d’autres ».