Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Août 2018 | Associations, E-cigarette
 

Nous publions ci-dessous le communiqué de lancement de « France Vapotage ». Cette nouvelle fédération professionnelle est présidée par Ludovic Froissard, par ailleurs directeur général de Landewyck France (voir Lmdt du 25 janvier). Son vice-président est Vincent Durieux, président d’Innova (Nhoss). Sa déléguée générale est Florence Meslet.

« Aujourd’hui, 2,2 millions de Français vapotent et ce chiffre est en constante progression. Forts de ce constat, des fabricants de produits du vapotage opérant en France ont souhaité́ s’unir pour organiser et structurer leur secteur d’activité.

Ces industriels lancent donc la fédération professionnelle France Vapotage. Celle-ci réunit déjà̀ des start-ups (Eway-Le Distiller), des PME (Nhoss, Landewyck) ainsi que des grands groupes (Imperial Brands, British American Tobacco).

Elle a pour mission d’instaurer, auprès de l’ensemble des parties prenantes, publiques et privées, françaises et européennes, tout échange constructif propre à̀ servir les intérêts du vapotage.

Les objectifs de France vapotage sont de permettre le développement responsable de la filière, de promouvoir le vapotage comme outil de sortie du tabac, d’informer et défendre les consommateurs actuels et futurs

« Notre Fédération a vocation à̀ rassembler et organiser la filière en France car nous sommes pleinement conscients des enjeux économiques et sanitaires majeurs portés par notre secteur d’activité́. Avec cette structure, nous voulons créer les conditions optimales du dialogue entre nos membres comme auprès de toutes les autres parties prenantes : entreprises, pouvoirs publics, communauté́ scientifique et consommateurs », Ludovic Froissard, Président de France Vapotage.

« Dans un esprit de confiance et de responsabilité́, France Vapotage tend à̀ être un vecteur d’informations tangibles sur le vapotage en France. Notre Fédération s’attachera notamment à̀ défendre les intérêts de ses consommateurs, tant en matière de sûreté́ et de qualité́ que de traçabilité́, des produits mis en vente sur le territoire français », Vincent Durieux, Vice-président de France Vapotage.

Son ambition et ses 10 propositions pour la filière

Créer les conditions du dialogue entre la filière et les pouvoirs publics
 Améliorer l’information et la visibilité́ des produits du vapotage
 Développer une campagne de sensibilisation avec les pouvoirs publics
 S’abstenir de toute pratique de marketing pouvant attirer les enfants et les mineurs
 Permettre le développement d’une large gamme de saveurs
 S’engager pour la transparence et le contrôle des produits et des ingrédients
 Simplifier les règles relatives au vapotage dans les espaces à usage collectif
 Soutenir l’interdiction de vapoter dans les lieux destinés à l’accueil des mineurs
 Préserver le jeu concurrentiel dans la vente et la distribution des produits du vapotage
 Préserver l’accessibilité́ du produit »