Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Oct 2020 | Profession
 

D’après le Journal du Dimanche, on saura  « ce soir, ou demain matin, si les bars parisiens (Paris et petite couronne) devront fermer en début de semaine » (voir 2 octobre).

Pour l’activité restauration, il y aurait maintien de l’activité, mais dans le cadre d’un protocole sanitaire renforcé (ex : système de traçabilité des clients, nombre maximum de convives par table réduit, etc.).

•• Dans ce contexte, les bar-tabacs parisiens seraient dans l’obligation de « neutraliser » leur zone bar (non-accès du public) afin de continuer la vente de tabac et de jeux. Comme cela s’est fait pendant le confinement. Comme l’ont déjà exécuté leurs collègues d’Aix-Marseille. À moins de continuer l’activité de brasserie, en suivant le nouveau protocole.

•• Partout en France, rappelons à la nécessité d’un strict respect des gestes-barrières dans les établissements. La Confédération a toujours insisté, depuis le début de la pandémie, sur la nécessité pour les buralistes de se montrer exemplaires :  en priorité, pour leur propre santé.