Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Oct 2020 | Profession
 

Après Aix-Marseille et Paris (et les trois départements de sa petite couronne), de nouvelles grosses agglomérations urbaines vont voir leurs bar-tabacs contraints de fermer leur activité bar (voir 5 octobre).

On a appris, hier soir, que les agglomérations de Lille, Lyon, Saint-Étienne et Grenoble sont concernées. À partir de samedi. Pour cause de passage en zone d’alerte maximale.

Rappelons que les bar-tabacs de ces zones doivent donc complètement neutraliser leurs activités bar : soit une interdiction d’accès au comptoir et à la salle (à moins d’y servir des repas en fonction du nouveau protocole sanitaire s’appliquant à la restauration / voir 7 octobre).

Seule la caisse tabac / jeux / presse est accessible (avec respect des gestes-barrières).

La vente à emporter (boissons et mets) est autorisée : mais interdiction de consommer dans et devant l’établissement (pas d’attroupement).