Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Oct 2020 | Profession
 

Le président Macron va annoncer « un électrochoc » ce soir :  les médias multiplient les prévisions alarmantes et alarmistes alors que l’hypothèse est avancée avec insistance, façon préparation des esprits.

S’il doit y avoir couvre-feu dans un certain nombre de grandes agglomérations, et quelle que soit son horaire d’application, il est certain que l’ensemble de l’activité CHR va ressentir un nouveau choc s’ajoutant à celui connu depuis le 14 mars dernier.

Les aides économiques et autres mises sous perfusion ne sauraient réparer les dégâts faits à une activité dont le modèle existentiel est d’accueillir, de servir et de fidéliser des clients tous les jours avec le moins d’interruption possible.

La grande majorité des buralistes ayant une activité diurne, le réseau n’est donc concerné que partiellement. Dans ce contexte, la Confédération redouble ses consignes de strict respect des règles sanitaires chez les buralistes.

Avec toutes ses restrictions, le réseau s’apprête à continuer ses missions de proximité auprès d’une population qui ne peut cacher son inquiétude.