Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Mai 2020 | Profession
 

BAR-TABAC-BRASSERIE

Tout ce que l’on sait, c’est que la réouverture des activités bar-brasserie-restaurant devrait se faire le 2 juin dans les départements verts (voir 14 mai).

Mais dans quelles conditions et en fonction de quel protocole d’accueil des clients ?

Telle est la question qui se pose et qui fait l’objet d’âpres discussions entre représentants des professionnels (Philippe Coy est en liaison permanente avec eux / voir 27 avril et 5 mai) et les autorités : notamment le ministère de l’Économie mais aussi … celui de la Santé. Avec lequel le dialogue n’est pas facile. On attend des arbitrages.

On s’en doute, tout l’enjeu porte sur la distanciation physique entre clients dans les établissements (1 mètre entre 2 personnes ? 4 mètres carrés par client ? autres critères de bon sens ?). Et il est vrai qu’en fonction des capacités d’accueil autorisées se joue l’avenir de nombre d’établissements. En tout cas, il y a urgence.

Les Italiens ont rouvert hier. Et les terrasses sont mises en place dans une grande partie de l’Espagne.

PRESSE

La mise en redressement judiciaire de Presstalis et l’annonce de la liquidation des SAD représente un véritable choc, même s’il était attendu (voir 16 mai).

L’incertitude sur leurs prochaines livraisons en papier prévaut, surtout pour les diffuseurs dépendant d’une SAD. « Après le confinement et la grève, vous n’êtes pas approvisionnés et comme vous, je trouve que cela fait beaucoup » a déclaré, dans un message d’hier soir, Daniel Pannetto, président de Culture-Presse. Il en appelle à un plan de secours pour assurer la continuité des approvisionnements.

Toujours hier soir, MLP a annoncé avoir décidé la mise en place d’un plan de continuité de distribution directe pour les titres de ses éditeurs. En s’appuyant sur des dépositaires de presse indépendants et des acteurs logisticiens locaux.

LOGISTA

En ce début de semaine, le taux d’absentéisme reste à 25 %. De quoi assurer la préparation, selon les stocks disponibles, des livraisons de commandes cadencées prévues ce jour.

La reprise des dépannages livrés se répand progressivement dans les départements (4 nouveaux départements annoncés hier / les buralistes concernés sont prévenus par sms).