Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
16 Mar 2020 | Profession
 

« Nous n’avons pas le droit à l’erreur : discipline et responsabilité » : ce message reçu, hier soir, d’un fidèle lecteur buraliste traduit un état d’esprit général.

Alors que l’ensemble du pays est dans l’attente de mesures encore plus drastiques, les buralistes vont continuer à assurer leur activité de base (tabac, vapotage, jeux, presse, autres services ou produits de diversification et à emporter) comme l’ont fait un certain nombre d’entre eux hier (voir 15 mars et ce jour). Puisqu’ils y sont autorisés. Et que cela s’est généralement bien passé.

•• En prenant d’extrêmes précautions : pas de contact direct ; lavage de mains hyper-réguliers ; maintien d’une certaine distance entre toutes les personnes présentes dans le magasin ; recommandations d’y stationner le moins longtemps possible. Mais avec le petit mot sympa qui change tout.

•• En neutralisant leur espace bar-brasserie, pour ceux qui sont concernés : pas de clients ; accès interdit au bar (seule la vente à emporter est autorisée).

•• En étant attentifs à tous les messages et consignes arrivant par mail (Le Lien) de la Confédération et de leurs présidents départementaux.

•• En assurant courageusement leur rôle de lien social et de commerce d’utilité locale dans l’ épreuve que s’apprête à traverser notre pays.