Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Mar 2020 | Observatoire
 

Depuis son apparition en Chine, en décembre, l’infection respiratoire Covid-19 a entraîné plus de 2 800 décès sur 83 000 personnes contaminées dans au moins 53 pays, rappelle l’AFP.

Certaines catégories de la population sont nettement plus à risque, selon les données désormais disponibles. Par exemple, et sans surprise, le taux de mortalité augmente nettement avec l’âge (source : statistiques chinoises et estimations de la revue américaine médicale Jama).

Autre caractéristique : les hommes sont davantage menacés que les femmes par une issue fatale : alors qu’ils représentent 51,4 % des cas confirmés, ils pèsent pour presque les deux tiers des décès (63,8 %).

Cela pourrait s’expliquer « au moins en partie » par la proportion plus élevée des fumeurs parmi les hommes, souligne Cécile Vilboud (épidémiologiste au National Institutes of Health), « le tabac figurant parmi les paramètres qui augmentent le risque de décès ».

Ce qui infirmerait aussi certaines rumeurs ayant couru en Chine, un moment, selon lesquelles les fumeurs seraient moins touchés (voir 20 février).