Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Mar 2021 | Observatoire
 

Dans une nouvelle vidéo publiée sur YouTube, le professeur Didier Raoult établit un lien entre la chicha et la transmission du Covid-19 chez les jeunes, rapportent Le Dauphiné Libéré RTL, Europe 1, ….

« Je n’avais pas réalisé l’ampleur qu’a pris la consommation de chicha dans nos pays européens et aux États-Unis. Je crois qu’en France, au moins la moitié des jeunes ont déjà fumé au moins une fois la chicha », explique-t-il.

•• Le scientifique fait alors le parallèle entre la reprise de l’épidémie cet été chez les jeunes et la chicha. « Ce qu’on voit, c’est que le départ de l’épidémie en juillet a été plus particulièrement chez les jeunes alors qu’avant et après ça a été chez les sujets plus âgés ».

Et de poursuivre : « on voit que c’est cette tranche d’âge, les 25-45 ans dans laquelle il y a une explosion du nombre de cas, donc un facteur de risque particulier à cet âge-là. »

Et d’en venir à la chicha. « Si on se passe ce truc dans lequel il y a de la salive, y compris si on change l’embout, c’est un modèle expérimental extraordinaire pour transmettre une maladie respiratoire » déclare ainsi le professeur.

« Il ne faut pas partager la chicha », insiste-t-il, reprochant aux « gens de santé publique » de ne pas avoir suffisamment alerté « sur le risque de ce mode de transmission ».

•• Suivant l’avis du Haut Conseil de la Santé publique publié le 17 décembre, il déclare, par ailleurs : « on ne sait pas si inhaler de la fumée est un facteur de contamination au Covid-19 ». C’est pour cela que le professeur souhaite mener des recherches supplémentaires (voir aussi 31 janvier).