Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Mar 2020 | International
 

Après le cafouillage de ce dimanche 15 mars, où de très nombreux automobilistes français ont été refoulés à la frontière au niveau du Pas de la Case, les choses se sont éclaircies avec le décret limitant les ventes quotidiennes d’alcool et de tabac aux seuls résidents de la Principauté (voir 16 mars). 

L’objectif étant de freiner l’afflux de touristes et les risques liés au coronavirus.

Précisément, les résidents voient les quantités disponibles par personne et par jour très réduites. Quant aux visiteurs, ils ne pourront pas en acheter. Les supermarchés, seuls commerces encore ouverts avec les pharmacies, doivent tenir un registre écrit de leurs clients, accessible à tout moment par la police et les autres fonctionnaires de l’administration.

De façon pratique, à la douane, on demandera certainement au visiteur quel est le but de son voyage : si est annoncé vouloir du tabac ou de l’alcool, c’est le refoulement. Si au retour, la douane andorrane retrouve du tabac ou de l’alcool, c’est l’amende …