Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Mar 2020 | International, Profession
 

Afin de résister à la forte poussée de l’épidémie (80 000 cas, 6 800 décès), le gouvernement espagnol a pris de nouvelles mesures renforçant le confinement déjà en vigueur.

•• Soit la suspension de toute « activité économique non essentielle » (avec maintien des salaires mais les jours non-travaillés seront effectués plus tard sous forme d’heures supplémentaires). Sont surtout affectés le secteur du BTP, qui fonctionnait encore, ainsi que « toutes les industries non stratégiques et ne travaillant pas pour le secteur sanitaire ». Une grande partie des transports, aussi.

Ceci, à partir de ce lundi matin et jusqu’au 9 avril.

•• La liste des commerces et prestataires de service autorisés s’est réduite. Ainsi, les coiffeurs (autorisés dans la première liste) ne le sont plus. Les estancos (buralistes) restent ouverts (voir 14 mars).