Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
2 Avr 2020 | International, Trafic
 

Malgré les nouvelles mesures drastiques de confinement (voir 30 mars ), la contrebande de tabac « au quotidien » ne désarme pas en tout cas en Andalousie … Les contrôles de police aidant à la débusquer et à se rendre compte de l’ampleur d’un phénomène qui persiste.

•• C’est ainsi que ce mardi 31 mars, à Cordoue, la police nationale a saisi 228 paquets de cigarettes destinés à être vendus via un service de « tele-tabaco » (vente par téléphone).

Les clients pouvant ainsi appeler un service de tabac en ligne dont les livreurs se déplaçaient jusqu’à leur domicile. Ceci, alors que les estancos (buralistes espagnols) sont toujours officiellement ouverts.

•• Le week-end dernier, dans la région maraîchère de Huelva, la Guardia Civil (chargée du contrôle du confinement) a intercepté 1 200 paquets de cigarettes.

Dans un premier véhicule (au niveau du site de pèlerinage du Rocio), 400 paquets étaient rangés dans des sacs en plastique, enfermés dans une valise, ainsi que de l’argent liquide. Le conducteur les vendait aux « temporeros » (journaliers agricoles) et avait déjà été coincé pour les mêmes faits. Plus proche du grand port de Huelva, à Palos de la Frontera, 800 paquets de cigarettes répartis dans deux voitures ont aussi été découverts (photo).