Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
12 Mar 2020 | International, Profession
 

Le gouvernement italien a pris la décision, hier soir, de la fermeture de tous les commerces, bars et restaurants.

D’après les premières informations, les seules exceptions concernent les commerces alimentaires et les pharmacies.

On ignore encore les conséquences exactes pour les 44 000 « tabaccai » (buralistes) italiens, dont beaucoup sont relativement petits et moins diversifiés que leurs collègues français.

Sachant qu’un certain nombre disposent de distributeurs automatiques de tabac (juste à l’extérieur de leur point de vente).

Ces dernières heures, Philippe Coy et Giovanni Risso (président de la FIT / Federazione Italiana Tabaccai) sont restés en liaison permanente (voir 9 mars).

Précisons que l’Italie est le deuxième foyer au monde infecté par le virus, que la population y est plus âgée qu’en France et que le système sanitaire y est saturé.

À suivre.