Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
29 Oct 2020 | Profession
 

« Les commerces, qui ont été définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants, seront fermés ». Telle est la phrase exacte du discours du Président de la République d’hier soir (voir 28 octobre).

Comme pour le premier confinement, les buralistes voient leurs activités tabac-presse-jeux autorisées à l’ouverture. En principe pour un mois.

Alors que les activités bar et brasserie doivent être neutralisées. La liste exacte des commerces et activités restant ouvert doit être communiquée aujourd’hui.

Comme pour le premier confinement, et dans la perspective de la hausse des prix du tabac du 1er novembre (voir 11 octobre), ce devrait être la ruée aujourd’hui dans les établissements.

Dès hier soir, la Confédération a adressé un message, des recommandations et des outils de communication aux buralistes (sur leur boite e-mail / Le Lien  #119).