Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Avr 2020 | Profession
 

Jusqu’au lundi 11 mai … Le Président de la République, Emmanuel Macron, a fixé un terme à la période de confinement. Un terme qui demandera à être confirmé. Sachant que les activités bar-restaurant resteront encore fermées après cette date. 

Les buralistes ouverts sont donc appelés à prolonger leurs missions si particulières d’utilité locale dont ils s’acquittent depuis 4 semaines. Plutôt bien comme le montrent les témoignages, issus de la presse régionale, reproduits ici-même.

Mais non sans de gros efforts et des prises de risques qui demandent à être vraiment reconnus.

•• Logista : c’est une nouvelle positive, contribuant à alléger la charge de certains Centres de Réapprovisionnement (CR), qui est tombée, hier après-midi, sur les boites mails des buralistes (Le Lien # 95, envoyé par la Confédération) : la reprise des dépannages livrés pour les buralistes de 12 départements frontaliers. Une décision prise en concertation avec la Confédération.

Les dépannages livrés avaient été suspendus, au début de la crise, par Logista qui a dû se réorganiser avec 40 % d’absentéisme dans ses équipes et alors que le marché du tabac lui-même était bouleversé. L’objectif principal restant le respect des livraisons cadencées et le maintien de l’ouverture des CR.

Les 12 départements concernés par cette reprise des dépannages livrés sont l’Ariège, les Pyrénées-Orientales, les Hautes-Pyrénées, les Pyrénées-Atlantiques, le Nord, le Doubs, le Jura, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, les Alpes-Maritimes.

•• Logista (DH) : on a appris hier soir que le CR de Pessac est fermé pour une semaine (arrêt maladie). Les dépannages livrés reprennent provisoirement sur la Gironde, à certaines conditions, pendant une semaine.