Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
10 Avr 2020 | Profession
 

Ce vendredi matin, comme tous les jours depuis le début du confinement, les livraisons chez les buralistes ayant passé leurs commandes cadencées vont se faire.

Ce qui est remarquable, en soi, quand on considère les difficultés que rencontrent les prestations logistiques dans d’autres domaines.

D’autant que l’absentéisme est toujours de l’ordre de 40 % parmi les équipes de logistique tabac du groupe.

•• Tous les Centres de réapprovisionnement (CR) sont ouverts.

Mais l’affluence de buralistes venant chercher du tabac en complément (de par la désorganisation du marché) y rend la situation compliquée et parfois pénible, tant pour ceux venant s’approvisionner que pour les collaborateurs Logista sur place (voir 7 avril).

Des mesures restrictives ont été prises « afin de pouvoir satisfaire le maximum de débitants tout en respectant les règles sanitaires et de sécurité ».

•• Ces mesures, concernant les quantités tabac pouvant être enlevées, sont les suivantes :

CR rattachés à la DRD de Paris-Lognes : maximum de 10 cartons par passage

CR rattachés à la DRD de Toulouse : Narbonne, Pau, Pessac, 5 cartons par passage ; Colomiers et Lunel : 5 cartons par passage (les 10 et 13 avril) ; Limoges : pas de limitation.

CR rattachés à la DRD du Mans : Darnetal, 5 cartons par passage ; autres CR : pas de limitations (le CR du Mans étant ouvert toute la journée).

CR rattachés à la DRD de Lyon : pas de limitations.