Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
31 Mar 2020 | Profession
 

Coup de gueule : hier, lors de l’audioconférence interministérielle avec les représentants des forces économiques, Bruno Le Maire, Muriel Pénicaud et Gérald Darmanin se sont retrouvés en direct avec les principales organisations professionnelles impliquées dans la continuité de l’économie française.

Philippe Coy y est intervenu, avec force, pour demander que le GIE Cartes Bancaires suspende tous frais de transactions sur CB pendant la période de confinement. « Par manque de numéraires, dans certains cas, mais surtout pour des raisons sanitaires, nombre de commerces de proximité n’acceptent plus que les paiements par carte bancaire ».

Soutenue par d’autres intervenants, cette revendication a été faite au nom de tous les commerces de proximité. Le président des buralistes a fait comprendre qu’il ne lâcherait pas le morceau.

•• Logista. Le logisticien du réseau continue d’assurer ce qui est vital pour la continuité de l’activité des buralistes : l’approvisionnement tabac. Soit un bon fonctionnement des livraisons cadencées et l’ouverture de tous les Centres de Réapprovisionnement (CR). Ceci, au prix d’une réorganisation causée par un fort taux d’absentéisme.

Hier, un lundi, la DRD de Paris-Lognes et les CR qui en dépendent ont connu une affluence inhabituelle, avec moments d’impatience et d’énervement à la clé. Logista a pris la décision de limiter, à 10 cartons par passage, l’approvisionnement auprès des CR de Lognes, Pleyel, Buc et Auby.

•• CCI France. Avec le confinement, le réseau des CCI a enregistré plus de 80 000 contacts téléphoniques avec des commerces et autres petites entreprises. 2 000 collaborateurs sont sur le pont.