Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Juil 2020 | Profession
 

Rappels permanents de la nouvelle règle … réactions d’humeur de certains clients … les yeux qui sourient malgré tout … (voir 20 juillet).

Au plus près de la vie quotidienne des buralistes, la Confédération leur a adressé une nouvelle communication sur le port du masque dans les points de vente, hier après-midi (Le Lien # 111).

Avec des précisions :

un client, contrôlé sans masque dans un commerce, peut recevoir une amende de 135 euros (qui peut aller jusqu’à 1500 euros en cas de récidive) ;

le commerçant, chez lequel un client sans masque est surpris, n’encourt pas de sanction spécifique. Mais un affichage indiquant que le port du masque est obligatoire doit être en place. Tout comme le rappel des règles de distanciation et des gestes-barrières ;

toute situation anormale et durable dans un établissement (ex: permanence de clients regroupés sans masques) peut faire l’objet d’une fermeture administrative de la préfecture.