Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Avr 2020 | Profession
 

L’information a circulé selon laquelle bars et restaurants (et donc l’activité bar et brasserie dans les tabacs humides) pourraient rouvrir le 15 juin.

Mais la porte-parole du Gouvernement Sibeth Ndiaye a déclaré, ce mercredi 22 avril, ne « pas confirmer » l’hypothèse d’une réouverture des cafés-bars-restaurants à cette date : dans l’attente du plan d’aide promis par le Gouvernement pour ce secteur sinistré.

•• Marque du souci de l’exécutif pour soutenir un secteur mis à l’arrêt par la lutte contre la pandémie, Emmanuel Macron tiendra une visioconférence, ce vendredi 24 avril, sur ce plan d’action : lequel concernera les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration, du tourisme et des espaces de loisirs, a souligné l’Élysée.

Ce plan spécial doit comprendre des aides complémentaires aux dispositifs déjà mis en œuvre par le Gouvernement, afin d’aider ce secteur qu’Emmanuel Macron a décidé de rouvrir plus tard que les autres commerces, sans date annoncée.

•• « Le secteur de l’hôtellerie, cafés et restauration a été reçu déjà à trois reprises sur le sujet du retour au travail par le ministre Bruno Le Maire » a souligné Sibeth Ndiaye à l’issue du Conseil des ministres.

« Nous avons besoin de temps pour élaborer les différents scénarios de reprise d’activité, donc je ne peux évidemment pas vous confirmer cette date du 15 juin », a-t-elle ajouté.

•• Du côté de l’UMIH (Union des Métiers et des Industries de l’ Hôtellerie), on ne confirme pas non plus cette date. Les représentants des bars, restaurants, hôtels et discothèques se réunissent deux fois par jour depuis quinze jours pour établir un protocole sanitaire et un document de référence pour la profession. Quand il sera prêt, une date sera alors envisagée.

« On ne veut pas chercher à retravailler le plus tôt possible mais à être prêt pour sauver la saison d’été » explique une porte-parole de l’UMIH pour La Dépêche du Midi.