Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Mar 2020 | Associations
 

Le tabagisme aggrave les risques liés au coronavirus prévient le Comité national contre le Tabagisme dans un communiqué du 16 mars.

« Le coronavirus (Covid-19) provoque des infections respiratoires aiguës qui peuvent être très sévères, voire entrainer le décès. Le système immunitaire, l’arbre bronchique et les poumons des fumeurs/fumeuses sont profondément altérés.

« Le risque de contracter une maladie infectieuse respiratoire est plus élevé dès que les bronches et les poumons sont infectés. Cette infection sera plus grave et plus longue que pour une personne qui ne fume pas. Du fait de la toux liée au tabagisme, on augmente les risques de contaminations de l’entourage.

« Rappelons qu’il est indispensable de fumer à l’extérieur (sauf … que cela va être difficile avec les mesures de confinement, ndlr) : depuis plusieurs dizaines d’années le tabagisme passif est connu comme facteur de risque d’infections respiratoires aigües et chroniques chez les enfants.

« Arrêter de fumer réduit le risque de maladie infectieuse respiratoire et celui des enfants exposés au tabagisme passif rappelle le CNCT.