Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Avr 2020 | International, Profession
 

L’Association indépendante sud-africaine pour le commerce équitable du tabac (FITA), constituée par les fabricants et la filière, a donné un ultimatum au gouvernement pour lever l’interdiction de vente de cigarettes (voir 29 mars).

À défaut, elle est bien décidée à porter plainte devant les tribunaux, selon APA News.

•• « Depuis le début de la période de confinement, nous avons interpellé le gouvernement sur le fait que la décision d’interdiction est non-fondée ainsi que sur les avantages fiscaux de la vente de cigarettes sur l’économie actuelle du pays » a déclaré le président de la FITA, Sinenhlanhla Mnguni, ce 22 avril.

•• Lassé de recevoir des réponses négatives, il a indiqué que la FITA envisageait de porter l’affaire devant les tribunaux. D’autant que l’interdiction de l’alcool et des cigarettes a été prolongée jusqu’au 30 avril, date à laquelle est prévu la fin du confinement, là-bas.

La pandémie a fait, à ce jour, 58 morts sur 3 465 cas confirmés dans le pays, selon le ministère de la Santé. L’ Afrique du Sud comprend 57 millions d’habitants.