Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
9 Avr 2020 | Profession
 

Gérard Vidal (président de la fédération des buralistes d’Occitanie et vice-président de la Confédération) était appelé à commenter, sur Sud Radio ce 7 avril, l’explosion des ventes dans les zones frontalières.

« … Ce que je dénonce depuis de nombreuses années, ça fait 20 ans que je me bats contre le marché parallèle. On voit bien aujourd’hui que lorsque les frontières sont fermées, les consommateurs de tabac se redirigent vers la France.

•• « On a toujours défendu la politique de santé publique, mais elle doit être menée avec force et intelligence. Depuis le premier plan anti-cancer de Jacques Chirac, la France augmente les prix du tabac. Le paquet est aujourd’hui à 10 euros, mais à 5 euros en Espagne et à 3 en Andorre.

•• « Passée cette crise dramatique, je crois qu’avec Philippe Coy on va demander deux choses : qu’on arrête d’augmenter le prix du tabac en France et puisque ce produit est reconnu comme dangereux, il ne doit pas circuler. Un individu ne doit pouvoir se déplacer qu’avec sa propre consommation »

•• « Actuellement, 80 % du réseau des commerçants d’utilité locale est ouvert à travers la France. On est solidaire dans cette crise sanitaire et dans le monde rural on est souvent le dernier lieu de proximité et d’écoute : le multiservices où on trouve timbres, photocopies, attestations de déplacement, service bancaire ».