Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
1 Fév 2021 | Trafic
 

L’Andorre ne fait pas partie de l’Union européenne, ni de l’espace Schengen Il est encore possible de s’y rendre (voir 31 janvier). Mais à certaines conditions qui viennent d’être précisées. 

•• Aucun test PCR négatif n’est demandé pour pénétrer dans la Principauté, sauf pour un séjour plus de trois jours.

Les Français qui résident à moins de 30 kilomètres de la frontière avec l’Andorre n’ont pas l’obligation de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures s’ils font un déplacement de moins de 24 heures. Une mesure qui concerne essentiellement une partie des habitants de l’Ariège.

« Les personnes souhaitant bénéficier de l’une des exceptions mentionnées doivent se munir d’un document leur permettant de justifier du motif de leur déplacement », stipule cependant l’article 14-1 du décret 2021-99 du 30 janvier 2021. Les transporteurs routiers bénéficient eux aussi de cette dérogation.

•• Au retour en France, un examen biologique de dépistage virologique, réalisé moins de 72 heures auparavant et négatif, est demandé, a confirmé l’ambassade de France en Andorre à La Dépêche du Midi.

•• Cette obligation risque de freiner la fréquentation « touristique » de la principauté. L’Andorre souhaite toujours qu’aucun test PCR négatif ne soit demandé à tous les Français …

« Nous aimerions avoir une assimilation avec la France et maintenir la coordination actuelle qui existe », a expliqué le porte-parole du gouvernement andorran Éric Jover au quotidien Diari d’Andorra. Des pourparlers se poursuivraient entre l’Andorre et l’ambassade de France.