Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
18 Juil 2018 | Trafic
 

Le sujet préoccupe. Une double question écrite à la Commission vient d’être posée au Parlement européen par le député tchèque Tomás Zdechovsky (PPE).

•• Sa formulation ?

« La France est l’état membre enregistrant les plus hauts volumes de cigarettes illégales chaque année. L’Algérie en est un pays d’origine avec 3,19 milliards de cigarettes, soit plus de 35 % du total, selon une étude sur le marché illicite des cigarettes commandée par le Royal United Services Institute (étude KPMG / ndlr).

« L’Olaf aide-t-elle la France pour enquêter sur les routes d’acheminement depuis l’Algérie ?  L’Olaf a-t-elle considéré que ces routes pouvaient inclure d’autres états membres (exemple : l’Espagne) ? ».

•• Sur le site bruxellois Euractiv, un post du 9 juillet présente le sujet de la contrebande algérienne comme un « nouveau mal de tête » (another headache) pour les institutions. « L’instabilité politique de la région permet difficilement d’établir la destination finale de ces cigarettes » y indique-t-on selon une source de l’organisme anti-fraude européen, l’OLAF (voir Lmdt des 24 avril et 20 janvier 2018).

•• Il y est rappelé que le volume de cigarettes « légalement produites en Algérie » et écoulées sur le marché parallèle français (parce que dépassant la limite autorisée d’une cartouche de 200 cigarettes) est passé de 1 milliard à 3,1 milliards d’unités en quatre ans (entre 2012 et 2016). Soit l’équivalent de près de 300 containers.

Euractiv rappelle encore que Marseille constitue naturellement l’un des premiers ports d’accès de ce tabac algérien (voir Lmdt des 28 mars et 2 janvier 2018 ainsi que des 23 et 22 novembre 2017). Affichant le prix de 8 euros chez le buraliste, le paquet de Marlboro y est revendu 5 euros à la sauvette. Sachant que son prix en Algérie représente l’équivalent de 1,63 euro.

À noter que TSA – le premier site d’informations en ligne algérien et francophone – a repris l’essentiel de ces informations le même jour.