Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
30 Juil 2018 | Trafic
 

Dans une question écrite à Gérald Darmanin, le député Charles de Courson (UAI, Marne) fait remarquer que le récent accord de coopération renforcée avec l’Andorre (voir Lmdt du 16 mars 2018) ne doit pas faire oublier que la principale source d’approvisionnement du marché parallèle français demeure l’Algérie. 

Et de demander « si le Gouvernement envisage des discussions avec les autorités algériennes afin de parvenir à des actions communes en la matière, le cas échéant avec le soutien de l’OLAF, sur le modèle de ce qui a été réalisé avec la Principauté d’Andorre. »

•• « Les flux sortants de l’Algérie vers la France sont estimés à 3,19 milliards de cigarettes (+ 300 % depuis 2012) dont 87 % issus de la contrebande (source KPMG / voir Lmdt du 6 juillet 2017) » rappelle le député.

•• « Nicolas Ilett, directeur général de l’Office européen de Lutte anti-Fraude (OLAF), a lui-même reconnu, lors de la conférence de lutte contre le financement de Daesh et d’Al-Qaïda, qu’il « existe des indications préoccupantes sur le fait que des produits, fabriqués en Algérie pour le marché nord-africain, traversent la Méditerranée dans des volumes plus importants que ceux qui pourraient être justifiés. Il est clair que nous connaissons une croissance dans les ventes de produits provenant d’Afrique du Nord (voir Lmdt du 24 avril 2018) » rapporte Charles de Courson.

•• Le parlementaire, fin connaisseur des sujets budgétaires, estime que « pour mettre fin à ces réseaux parallèles de cigarettes, qui arrivent en masse, il apparaît urgent de mettre en œuvre un vrai plan de coopération avec les autorités algériennes. En outre, au regard de l’ampleur du phénomène et de la possibilité qu’une partie de ces flux parvienne en France indirectement par l’Espagne ou l’Italie, il semble nécessaire que le Gouvernement sollicite le concours des autorités européennes, au premier rang desquelles l’OLAF ».

Voir aussi Lmdt du 18 juillet 2018.