Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
14 Oct 2019 | Profession
 

Appelé, par Philippe Coy, à témoigner devant le congrès des buralistes, vendredi dernier (voir Lmdt des 11 et 12 octobre), Serge Papin (PDG du groupement coopératif Système U de 2005 à 2018 ; 2 000 magasins, 70 000 collaborateurs au total) a distillé plusieurs phrases-choc.

Susceptibles, notamment, d’inspirer les projets de Transformation des buralistes.

Il a d’ailleurs assisté, pendant toute une journée, aux travaux de cet événement de la Confédération dont il est consultant sur les problématiques de développement commercial (voir Lmdt du 12 octobre).

 « Je sens dans cette salle du congrès une formidable énergie collective qui peut se transformer en intelligence collective. »

« La légitimité d’un commerçant : c’est son lien avec le client. »

« Nous assistons, malgré tout, à un retour du commerce physique. En fait, le problème c’est la qualité de ce commerce physique »

« Côté consommateurs, il faut bien comprendre que l’on quitte le monde du consommer plus pour celui du consommer mieux et même, parfois, celui du consommer moins. »

« Être d’utilité locale c’est aussi considérer la personne qui entre dans le point de vente sous trois aspects : comme consommateur (qui vient pour un produit ou service précis), comme client (qui peut toujours acheter autre chose), comme citoyen (qui est un acteur du quartier). »

« La résilience pour le réseau des buralistes passe par la force de son lien local. »

« Chez les commerçants indépendants, il faut toujours trouver de quoi inciter, sinon on reste à la moitié de ses ambitions … L’opportunité que vous avez, c’est que vous avez le fond de Transformation. »

« L’enjeu, c’est de conjuguer l’indépendance de chaque entrepreneur et la force de l’association que permet la Confédération. »

« Lorsque j’ai mené la transformation de Système U, j’ai conduit une double démarche :
. se doter d’outils centraux puissants (dans les domaines informatiques et financiers, par exemple) sans lesquels on ne fait rien ;
. donner de l’indépendance au local, ce qui est la garantie de l’adaptabilité. »