Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Oct 2017 | Profession
 

« Gagnons en visibilité » et « Gagnons en modernité », tels sont les leitmotivs de la deuxième journée de ce Congrès des buralistes, porteur d’émotions fortes quoique différentes de nature : entre l’au revoir de Pascal Montredon et l’élection de Philippe Coy (voir Lmdt de ce jour).

Sachant que les débats seront conduits à deux. Par Jean-Luc Renaud et Philippe Coy.

Mais après l’émotion, les congressistes ont besoin désormais de repères, de jalons pour baliser leur agenda syndical des prochains mois. Surtout dans le contexte anxiogène du choc fiscal sur les prix du tabac, censé conduire au paquet à 10 euros d’ici 2020. Soit une augmentation à un rythme jamais vu.

•• D’où l’importance de la venue, confirmée, de Gérald Darmanin, qui assure la tutelle des buralistes au titre de ministre de l’Action et des Comptes publics : que va-t-il annoncer ? Quelles mesures pour permettre aux buralistes – les frontaliers et les petits, surtout – d’amortir le choc des prix ? Quelles dispositions crédibles pour dessiner ce grand plan de lutte contre le marché parallèle du tabac, tant et tant réclamé ? Et par rapport à la FDJ, que va proposer de concret le ministre ? Tout le monde s’attend à un geste sur la rémunération.

Ce ne sont pas quelques promesses de démarches en vue d’obtenir une hypothétique harmonisation européenne sur les prix du tabac qui vont calmer l’inquiétude des congressistes.

•• Autres besoins de jalons, de repères : où en sommes-nous vraiment des récentes initiatives de la profession ?

Le Compte-Nickel des buralistes après l’arrivée de BNP Paribas ? La LCB, cinq mois après son lancement ?  La toute récente entrée de la Confédération dans l’actionnariat du grossiste SED ? Les nouveaux concepts de Promodern ?

De même, il sera particulièrement intéressant de faire le point sur l’activité de la Mudetaf, à l’heure d’un changement à sa tête. Et sur les nouvelles activités dans lesquelles s’est diversifiée l’EDC, ces derniers mois.

Autant de questions auxquelles les participants à ce congrès – pas vraiment comme les autres – souhaitent des réponses précises et motivantes.