Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
17 Oct 2013 | Profession
 

Devant le Congrès des buralistes, réuni ce jeudi à Paris (voir Lemondedutabac de ce 17 octobre), le ministre délégué au Budget, Bernard Cazeneuve, s’est voulu conciliant. Après avoir rappelé le succès de la pétition, lancée par la Confédération, au début de cette année : « cela montre l’attachement de nos concitoyens aux buralistes ».

• Contrat d’avenir 2012- 2016 : le ministre a insisté sur son attachement au respect « de la parole de l’Etat et de ses engagements ». Ceci, avant de détailler soigneusement toutes les mesures comprises dans le Contrat d’avenir.

• Concernant la « trajectoire des prix ». Après avoir rappelé la pertinence d’une politique des prix forte « pour décourager les jeunes », le ministre a confirmé « qu’à l’exception de la TVA, il n’y avait pas de hausse de fiscalité prévue pour le tabac ».

• Sur le marché parallèle, Bernard Cazeneuve n’a pas caché ses préoccupations. Il a rappelé les dispositifs en place pour assurer qu’ils seront activés au maximum.

• A propos de la Directive tabac européenne, il a rappelé  deux amendements soutenus par la France : l’interdiction de vente du tabac par internet sur tout le territoire de la Communauté européenne ; le rétablissement de limites plus strictes à l’importation de tabac par les particuliers.