Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Juin 2020 | Observatoire
 

Avec le confinement, finis les moments de convivialité « after-work », les sorties entre collègues ou déjeuners rapides au bistrot du coin, les pauses snacking entre deux rendez-vous. Finis les produits en vrac ou les bars à salades … Heureusement, c’est provisoire. 

•• Selon l’Ania (Association nationale des Industries de l’Agroalimentaire ), la crise a fait chuter de 22 % le chiffre d’affaires total du secteur.

Si 30 % de ses 17 000 adhérents ont maintenu ou dopé leurs ventes pendant le confinement, 70 % ont accusé une baisse d’activité … Qui atteint plus de 50 % pour la moitié d’entre eux. Il s’agit majoritairement des fournisseurs du hors domicile ( CHR ). Ou encore des centaines de micro-brasseurs français, qui ont souvent fait une croix sur 80 % à 100 % de leurs ventes, avec la fermeture des bars et petits restaurants.

•• Et maintenant ? Télétravail ou chômage partiel oblige, les Français ne déjeunent toujours pas beaucoup en extérieur, et n’achètent plus beaucoup de produits destinés à cet effet.

Selon le panéliste Iri, les plus touchés entre la mi-mars et la fin mai restent les fabricants de sandwichs (-57 % du chiffre d’affaires), le traiteur frais emballé comme les quiches (-22 %), les légumes marinés (-31 %), les salades fraîches (-28 %) ou les plats cuisinés frais (-17 %).

Alors que le recul des produits de snacking s’est atténué (-6 % la troisième semaine de déconfinement). Ainsi, un spécialiste comme le roi du sandwich Daunat (260 millions d’euros de chiffre d’affaires), a été touché de plein fouet, perdant ses ventes liées au hors domicile (30 %).

•• Enfin, autres acteurs alimentaires très touchés : les opérateurs de bars à salade qui fleurissent depuis deux ans, Dans presque tous leurs magasins, les enseignes ont arrêté ce service boudé par des clients en télétravail, ou inquiets sur l’hygiène. De quoi stopper la dynamique d’une offre au goût des urbains actifs.