Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
3 Juil 2020 | Profession
 

Le général Anne Fougerat, secrétaire générale de la Garde nationale, et Philippe Coy, au nom de la Confédération des buralistes, ont signé « une charte d’engagements réciproques », le 24 juin.

Créée en octobre 2016, la Garde Nationale organise et gère nos concitoyens volontaires pour servir dans la réserve opérationnelle des forces armées (Terre, Air, Mer, Gendarmerie) ainsi que dans la réserve civile de la Police nationale. Notre pays comprend 76 000 réservistes actuellement.

Et il se trouve que le réseau des buralistes, de par son maillage territorial et sa proximité, est particulièrement bien placé pour diffuser, notamment, les messages de la Garde Nationale parmi la population.

Par ailleurs, une quantité non négligeable de buralistes ont servi sous le drapeau avant d’exercer et sont désormais réservistes.

Du côté de la Confédération, on voit aussi dans ce rapprochement l’ajout d’un « volet civique » au rôle de « commerce d’utilité locale » développé actuellement avec la Transformation.

À suivre.