Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
19 Oct 2017 | Profession
 

Philippe Coy a été élu jeudi pour trois ans nouveau président de la confédération des buralistes, succédant à Pascal Montredon, dans un contexte de grogne de la profession face à la hausse des prix du tabac, annonce une dépêche AFP.

•• Philippe Coy, vice-président de la confédération et président de la chambre syndicale des Pyrénées Atlantiques/Béarn-et-Soule, a été élu dès le premier tour avec 55 % des voix, pour cette élection qui s’est déroulée à Paris au premier jour du congrès des buralistes.

Les électeurs étaient les présidents de chambres syndicales disposant d’un nombre de mandats proportionnel au nombre de leurs adhérents.

•• Depuis plusieurs mois et particulièrement depuis le discours de politique générale du Premier ministre Edouard Philippe en juillet, les 25 000 buralistes français sont remontés contre l’annonce du paquet de cigarettes à 10 euros en 2020.

Début octobre, ils étaient plus de 1 000 personnes à manifester à Paris pour dénoncer le paquet de cigarettes à 10 euros et réclamer un plan de lutte contre le marché parallèle (voir Lmdt du 4 octobre).

•• Le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, doit se rendre vendredi au Congrès des buralistes à Paris, afin de s’adresser à la profession (voir Lmdt du 15 octobre).