Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
23 Juil 2019 | Profession
 

La Banque Postale a donné le coup d’envoi, ce lundi 22 juillet, à son offre mobile « Ma French Bank » (voir Lmdt du 16 mai et 20 juin). Pour l’heure, ce lancement reste très discret … en attendant une vraie campagne publicitaire à la rentrée.

Alors que les néobanques ont déjà séduit 2,6 millions de clients en France selon une étude de KPMG (voir Lmdt du 22 juillet), La Banque Postale arrive ainsi en bonne dernière avec son offre mobile « Ma French Bank ». Objectif pour la filiale du groupe La Poste : séduire les 18-35 ans pour rajeunir sa clientèle.

•• À l’horizon 2025, la néobanque espère compter un million de clients. Elle a, pour cela, investi 100 millions d’euros et mise sur son réseau de bureaux de poste (2 000 au lancement, à terme la totalité, environ 9 000) pour en faire la promotion et un important levier de conquête.

•• La communication en ligne de la dernière-née des néobanques a adopté une identité de marque très flashy et décalée. Cette communication dédiée aux millennials se décline également sur Instagram où « Ma French Bank » y publie des posts décalés, n’hésitant pas à jouer (et rejouer) du « franglish » propre à sa marque.

•• En revanche, la présence des couleurs de « Ma French Bank » dans le réseau du groupe reste faible. Dans un grand bureau de poste parisien, seule une petite pancarte posée sur le comptoir de l’accueil bancaire fait la promotion de l’offre mobile, rapporte CBanque.

Sur place, les guichetiers, peu nombreux en cette période estivale, proposent de repasser dans l’après-midi ou le lendemain pour ne pas générer trop d’attente pour les autres clients … expliquant que cette démarche « pourrait prendre 15 à 20 minutes », malgré la mention « Ici ouvrez un compte en moins de 10 minutes » inscrite sur la brochure.

•• Dans un autre bureau de poste de la capitale, le chargé de clientèle reconnaît qu’il « découvre l’offre ce matin ». Mais la promesse de La Banque Postale est tenue : l’ouverture du compte s’effectue en moins de 10 minutes, avec pour seul document à fournir une pièce d’identité. Toute la procédure s’effectue depuis un Smartéo, le poste de travail sur smartphone des chargés de clientèle.

•• Contrairement à de nombreuses néobanques, « Ma French Bank » affirmait ne pas miser sur la gratuité pour séduire ses futurs clients avec un service commercialisé 2 euros par mois.

Mais depuis la présentation détaillée à la presse, en mai dernier, la banque a mis de l’eau dans son vin, puisque les six premiers mois sont offerts pour toute ouverture de compte avant le 31 décembre prochain.