Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
4 Avr 2017 | L'essentiel, Profession
 

COMPTE NICKEL DES BURALISTES : BNP PARIBAS VA ACQUÉRIR 95 % DU CAPITAL DE FPE ; LE PARTENARIAT EXCLUSIF AVEC LA CONFÉDÉRATION EST RENFORCÉ (4 avril)

Ce matin, un communiqué commun « Confédération-Nickel-BNP Paribas » annonce la signature d’un protocole d’accord portant sur l’acquisition par BNP Paribas de 95 % du capital de Financière des Paiements Électroniques (FPE) qui développe et commercialise le Compte Nickel des buralistes (voir Lmdt des 24, 14 et 3 février).

•• Les discussions sont en voie de finalisation. Elles font l’objet de consultations auprès des instances sociales des entités concernées et sont soumises aux réglementations nécessaires.

•• La Confédération des buralistes reste partenaire stratégique de FPE et les buralistes gardent toujours l’exclusivité de la distribution du Compte Nickel : 2 500 buralistes proposent actuellement ce service et ont ouvert jusqu’à maintenant 540 000 comptes.

• l’arrivée de BNP Paribas va renforcer ce partenariat stratégique avec le réseau ;

• l’objectif est de multiplier par 4 le nombre des buralistes proposant le Compte Nickel, à moyen terme ;

• il est prévu, par ailleurs, que la Confédération et BNP Paribas étudient ensemble tout projet contribuant à la modernisation du réseau des buralistes.

•• BNP Paribas annonce réaliser ainsi un investissement aux côtés des buralistes pour étendre ses partenariats.

L’offre Compte Nickel sera distincte de celles de BNP Paribas et de Hello Bank. Sur le plan opérationnel, Compte Nickel reste à part, comme pour toutes les start-up avec lesquelles une coopération durable a déjà été établie.

•• L’équipe dirigeante de Financière des Paiements Électroniques (FPE) reste inchangée : Ryad Boulanouar (président d’honneur), Hugues Le Bret (président), Arnaud Giraudon (directeur général) et Jacques-Olivier Schatz (secrétaire général).

 

COMPTE NICKEL DES BURALISTES : UNE EXCLUSIVITÉ JUSQU’EN 2035 (5 avril)

Parmi les points qui ont marqué les observateurs lors de l’annonce de l’accord entre BNP-Paribas et Compte Nickel, hier, il n’y a pas eu que l’importance de cette opération correspondant au plus gros investissement jamais réalisé dans une startup de la finance(fintech) par une grande banque.

•• La communauté financière a été surprise d’apprendre que, lors des négociations, Pascal Montredon avait obtenu le prolongement de dix ans de l’accord sur l’exclusivité accordée aux buralistes pour la distribution du Compte Nickel.

Cette exclusivité avait été fixée jusqu’en 2025, lors du lancement de Nickel. Cette échéance est désormais portée à 2035.

« Même notre partenariat historique avec Roland-Garros ne va pas jusque-là » commente Thierry Laborde, directeur général adjoint de BNP Paribas, qui a mis en avant ses racines aveyronnaises dans la discussion.

•• Quant aux discussions entre la Confédération et la BNP sur « tout projet contribuant à la modernisation du réseau des buralistes », annoncées dans le communiqué, elles devraient être amorcées très rapidement.

Encore un sujet sur lequel on n’attend pas les buralistes ?