Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
6 Nov 2018 | Profession
 

Lorsque BNP Paribas a bouclé son rachat en juillet 2017 (voir Lmdt du 4 avril 2017), Nickel comptait un peu moins de 700 000 comptes ouverts.

Un peu plus d’un an plus tard, cette grande innovation du réseau des buralistes a dépassé le million et vise désormais les 2 millions à horizon 2020 (voir Lmdt des 4 et 11 septembre 2018).

Un « vif succès » sur lequel est revenu BNP Paribas, à l’occasion de la parution de ses résultats trimestriels, le 30 octobre.

•• Dans sa communication, le groupe bancaire détaille la dynamique de Nickel : entre juin et septembre, la néo-banque a réussi à ouvrir 89 000 nouveaux comptes, soit 4 000 de plus qu’au 2ème trimestre.

Dans le même temps, elle a inauguré 500 nouveaux points de vente et en comptait 3 800 à la fin de la période, en ligne avec son objectif à terme : 10 000 buralistes en 2020 (selon cette même communication).

•• Autre motif de satisfaction : l’ouverture de l’offre Premium de Nickel est aussi un succès. Lancée en mai dernier, la carte Nickel Chrome a déjà convaincu 44 000 clients, qui payent 30 euros pour accéder à des prestations d’assurances et d’assistance comparables à celles d’une carte Gold ou Premier (voir Lmdt du 18 mai 2018).