Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
22 Oct 2020 | Profession
 

Depuis ce mardi, Nickel, en association avec via Ria Money Transfer et Monisap, permet à ses clients d’envoyer de l’argent à l’étranger de façon instantanée (voir 19 octobre).

•• « C’est la première fois qu’une néobanque intègre à son application la possibilité d’effectuer des transferts d’argent liquide vers plus de 150 pays » précise Marie Degrand-Guillaud, directrice déléguée de Nickel, dans Le Figaro. « Notre objectif est toujours de simplifier les usages autour du compte bancaire ».

« Nous répondons à une demande de nos clients » poursuit-elle. « Dans le contexte actuel, la solidarité familiale est très importante ».

Nickel, dont un tiers des clients est interdit bancaire, répond ainsi aux besoins d’immigrés dont une partie de la famille réside hors de l’Hexagone. Le service peut aussi dépanner des parents dont l’enfant étudie à l’étranger; ou un touriste démuni après avoir perdu (ou s’être fait voler) sa carte bancaire.

« Le service est sécurisé et prévoit des dispositifs de lutte contre le financement du terrorisme », souligne également Marie Degrand-Guillaud.

•• Dans Les Échos, elle insiste, par ailleurs  : « Ce n’est pas une diversification. Nous étoffons nos services pour alimenter notre métier qui reste d’aider nos clients à payer et à se faire payer. »

À ses yeux, les besoins se sont accélérés avec le confinement, les clients cherchant des solutions plus rapides qu’un virement et plus de sécurité dans les envois.