Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
27 Mai 2019 | Profession
 

L’actualité Nickel se bouscule.

On vient d’apprendre que le cap des 5 000 buralistes agréés est dépassé (voir Lmdt du 21 mai). Mais une implantation hors de France, pourquoi pas ?

C’est ce que laisse entendre son directeur général, Jacques-Olivier Schatz, à l’Agefi (le 24 mai), qui estime que Nickel est un modèle « très solide avec un abonnement à 20 euros par an, qui s’obtient en cinq minutes chez le buraliste. On a donc décidé de tenter l’aventure internationale ».

•• « Aujourd’hui, Nickel c’est plus de 1 280 000 comptes ouverts. D’ici fin 2020, Nickel vise 2 millions de comptes, tout en espérant « doubler ce nombre d’ici 2025 », grâce à l’international », reprend l’Agefi.

« Le projet est lancé côté informatique. Les pays européens sont notre première cible car l’ACPR nous permet le passeporting européen de notre agrément. Nous n’aurions pas à repartir de zéro sur ce point ». Un premier pays serait testé en 2020.

•• « Je suis persuadé qu’un modèle comme celui de Nickel, qui allie proximité, simplicité, bienveillance et technologie, trouvera un écho dans d’autres pays européens … si Nickel retrouve un réseau aussi intéressé et motivé que celui des buralistes français » a déclaré aussi Jacques-Olivier Schatz.