Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
26 Mar 2015 | E-cigarette
 

E-Cig Vapoteur 3Les pratiques des vapoteurs seraient-elles en train d’évoluer ? Alors que certains distributeurs spécialisés voient la « fin de l’eldorado » (voir Lmdt du 24 mars), la seconde vague d’un sondage TNS Sofres / Confédération des buralistes, réalisé mi-février, vient nous apprendre que les motivations et les critères d’achat des utilisateurs d’e-cigarettes restent comparables par rapport à il y a un an (voir Lmdt des 11 mars et 12 mars 2014). Premières tendances.

• Aux côtés de la motivation prioritaire de se libérer du tabac (71 % « pour limiter sa consommation » ; 61 % « pour se préparer à l’arrêt »), les motivations hédonistes et le changement de norme sociale montent en puissance (+ 8 points) : « un nouveau plaisir » (24 %) ; « la cigarette électronique est mieux acceptée  socialement » (19 %) ; «elle est  plus moderne » (16 %). Ils sont 33 % (+ 11 points) déclarant pouvoir ainsi « s’affranchir des restrictions appliquées au tabac ».

• Critères d’achat. « Le  taux de nicotine » et « la nature du goût » sont, comme l’an dernier, en tête et à égalité, devant « la fabrication en France », « la marque » et « l’origine bio des ingrédients ». La différence de sensibilité sur les goûts est très forte selon l’âge : les jeunes préfèrent un goût fruité (46 %) et les plus de 45 ans, un goût tabac (46 %).

• Budget et fréquence d’achat. Le budget mensuel consacré à la cigarette électronique (recharges et accessoires) est en hausse : 35,8 euros cette année contre 32,5 euros en 2014. Naturellement, cette progression s’exerce, désormais, moins sur les accessoires que sur les e-liquides.

• Circuit de distribution. Comme l’an dernier, un vapoteur sur deux achète le plus souvent ses produits en boutique spécialisée (« pour le conseil et le choix »), 22 % chez un buraliste  (« pour la praticité ») et 24 % sur internet.

À suivre.

* Sondage réalisé du 12 au 20 février sur un panel de 759 individus , âgés de plus de 18 ans, ayant fumé au moins une fois une cigarette électronique au cours des six derniers mois.