Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
20 Nov 2014 | E-cigarette
 

E-cig 2Mieux que l’intégration du terme de « vapoter » dans les dictionnaires Le Petit Robert et Larousse. Les très sérieux dictionnaires britanniques Oxford ont élu « vape », soit vapoter, mot de l’année 2014, notant que l’usage de la cigarette électronique était « entré dans les mœurs ».

Le « mot de l’année » des dictionnaires Oxford couronne un mot ou une expression « qui a fait l’objet d’un grand intérêt au cours de l’année écoulée ». Et, en 2014, l’utilisation du mot « vape », qui en anglais désigne à la fois la cigarette électronique et le fait de s’en servir, « a plus que doublé par rapport à 2013 », selon une enquête minutieuse menée, notamment sur internet, par les dictionnaires Oxford.

Cette hausse s’explique à la fois par la croissance de ce nouveau secteur mais aussi par une volonté des usagers d’utiliser d’autres mots pour se distinguer des « fumeurs » traditionnels.
Si la cigarette électronique a vu le jour il y a seulement quelques années, la première apparition connue du terme « vapoter » remonterait à 1983 dans un article intitulé « Pourquoi fume-t-on » publié dans le magazine New Society. Son auteur, Rob Stepney, y décrivait un « inhalateur ou une cigarette non combustible » hypothétique, « délivrant une dose de vapeur de nicotine ». « Cette nouvelle technique, si elle prend, pourrait s’appeler « vapoter », ajoutait-il, prémonitoire.

Pour l’heure, le lauréat du « mot de l’année » n’a été ajouté que sur le site internet des dictionnaires Oxford et son inclusion dans l’Oxford English Dictionary, considéré comme l’ouvrage de référence sur l’évolution de la langue anglaise, est à l’étude.