Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
 

L’information en avait surpris plus d’un quand elle était tombée … la cession (attendue) de l’importante activité cigares premium d’Imperial Brands (dont les actifs partagés avec les Cubains) à des consortiums d’investisseurs internationaux. Gemstone Investment Holding et Allied Cigar Corporation (sur lesquels on sait peu de choses, à vrai dire).

Transaction annoncée à 1 milliard 225 millions d’euros, au moment le plus fort du confinement sur tous les continents (voir 28 avril).

Or, il semblerait que diverses conséquences de la crise sanitaire aient quelque peu retardé l’opération. Son dénouement a été repoussé au 29 octobre. Sachant que les acquéreurs ont déjà fait un dépôt de garantie non-remboursable de 91 millions d’euros à Imperial Brands. Et qu’ils doivent renouveler l’opération le 7 octobre pour 85 millions d’euros.

•• Rappelons qu’il est prévu le schéma suivant :

Gemstone Investment Holding (basé en Inde) récupère les activités cigares premium d’Imperial Brands aux États-Unis ;
 Allied Cigar Corporation (Hong-Kong) acquiert l’activité premium pour le reste du monde.

•• Le périmètre de l’opération porte, notamment, sur :

50 % des parts de Habanos SA (soit les cigares cubains) : le reste étant entre les mains de l’État cubain ;
 50 % d’Internacional Cubana de Tabaco qui organise la production cubaine ;
 des activités comme celles de Tabacalera en Espagne ou de Coprova en France ;
 des usines au Honduras et en République Dominicaine.