Une fenêtre sur l’actualité quotidienne de tous les événements évoquant directement ou indirectement le tabac
7 Nov 2019 | E-cigarette, International
 

Les autorités chinoises en charge des produits du tabac ont publié, ce 1er novembre, un communiqué demandant aux sites marchands en ligne de ne plus commercialiser de cigarettes électroniques.

L’objectif est de « renforcer encore plus la protection de la santé physique et mentale des mineurs » indique le message, relayé par Reuters.

•• Cette mesure s’adresse aux « producteurs et vendeurs en gros et au détail d’e-cigarettes ». Il est demandé à ces plateformes numériques de « fermer temporairement les boutiques en ligne ».

•• Deux des entreprises leaders dans ce domaine ont l’intention de se plier à cette exigence. SnowPlus s’est en effet exprimé dans ce sens auprès de Reuters tandis que RELX Technology l’a indiqué dans un communiqué. Les sites marchands Alibaba et JD.com, qui avaient brièvement proposé des produits Juul, n’ont pas encore fait de commentaire officiel.

•• Certaines entreprises de cigarettes électroniques ont désactivé les liens de vente sur leurs sites Internet, et plus d’une douzaine de plates-formes de commerce en ligne ont retiré les produits concernés de la vente, a indiqué, ce 6 novembre, un responsable de l’administration selon l’agence de presse chinoise Xinhuanet.

 Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.